page | Formation à l'accompagnement du deuil

Voir la page

3 jours de formation

Dates à fixer

S'inscrire

Contexte et environnement

Traverser le deuil est une épreuve qui a des répercussions physiques, psychiques, sociales et spirituelles sur les personnes touchées par la perte. Il est indispensable de leur offrir un espace d'écoute et de soutien afin de réduire les risques auxquels elles sont exposées. Les professionnels et les bénévoles ont besoin d'outils et de repères pour être soutenus dans ces accompagnements.

Public

Professionnels ou bénévoles en relation avec des personnes en deuil.

Entre 10 et 12 participants.

Cette formation ne requière aucun prérequis.

Objectifs

Le cycle de formation est l’occasion pour les participants de :

  • réfléchir à l’aide qu’il est possible d’apporter à des personnes en deuil (modalités, cadre, limites);
  • enrichir leurs connaissances théoriques générales sur le processus du deuil;
  • perfectionner leur capacité d’écoute et l’adapter aux besoins des personnes en deuil;
  • apprendre à travailler en réseau;
  • repérer et analyser le retentissement de cet accompagnement sur la vie personnelle de l’accompagnant (vécu, besoins de ressourcement, supervision, etc.).

Méthodes

À partir de l’expérience des participants* et des questions qu’ils souhaiteront soumettre à la discussion, le travail aura lieu sous forme de :

  • études de cas : situations réelles vécues par les participants ;
  • apports théoriques de connaissances et de méthodes, sous forme d’exposés ou de documents qui accompagneront les analyses effectuées en commun par les participants et les animateurs ;
  • une 3ème journée, 6 mois après, pour permettre une analyse de l’activité d’accompagnement débutée ou modifiée suite aux 2 premières journées.

* Chaque participant donne son accord pour travailler avec le groupe à partir d’un deuil personnel, d’une perte, d’une séparation.

Animation

Marielle Maubon-Oeuillet, psychologue, formatrice à Croix-Saint-Simon Formation.

Frais d’inscription

790 € TTC / personne

Sur site : 1200 €/jour, soit pour 3 jours un total de 3600 € TTC

 

Revenir au catalogue de formations

 

 

 

 

page | Approfondissement et mise en pratique de l’éthique clinique au cœur des soins palliatifs

Voir la page

2 jours de formation

  • 25 et 26 septembre 2014
  • 23 et 24 septembre 2015

 

Objectifs

Cette formation s’inscrit dans le cadre d’un approfondissement de la formation organisée en 2010 et 2011 sur « L’éthique clinique au cœur des soins palliatifs ». Elle s’appuie sur les expériences cliniques pour offrir des réponses personnalisées aux attentes exprimées par les professionnels ayant suivi le cursus initial.  

Elle répond également aux interrogations énoncées par les participants quant à leur implication dans la création d’espaces de réflexion éthique dans leur établissement (prévus par la loi HPST) ou dans un comité déjà existant.

Cette session permettra aux participants de :

  • Approfondir les principaux concepts de l’éthique clinique à la fois sur le plan pratique, philosophique et médical.
  • Identifier et clarifier ce qui est (ou n’est pas) un questionnement éthique dans l’expérience de situations complexes vécues par les participants.
  • Analyser les processus décisionnels vécus par les participants depuis la première formation.
  • Repérer et accompagner l’implication du malade et de ses proches dans la dynamique d’une réflexion éthique.
  • Développer d’autres outils d’aide à la décision en fonction du contexte professionnel.
  • Enrichir la qualité de la relation de soin pour faciliter la réflexion éthique et la prise de décision.
  • Donner l’occasion à chacun de participer à la promotion d’un espace de réflexion éthique.

 

Méthodes

Les thèmes seront abordés en fonction des attentes des participants.

Le travail aura lieu sous forme d’échanges et de réflexion à partir de l’expérience clinique de chacun.

Des mises en situation seront proposées afin d’approfondir la démarche éthique et l’animation d’un groupe de professionnels lors d’une procédure collégiale.

Des apports théoriques viendront enrichir la réflexion.

 

Public

Professionnels de santé (aides-soignants, infirmières, psychologues, médecins, etc.) ayant les années précédentes, participé à la formation « L’éthique clinique au cœur des soins palliatifs ».

20 participants maximum.

 

Animation

Jacques RICOT, philosophe, membre de la SFAP et du groupe nantais d’éthique rattaché au CHU de Nantes, auteur de nombreux articles et ouvrages sur l’éthique de la fin de vie.
Martine NECTOUX, infirmière clinicienne, chargée de projet Centre National de Ressources Soin Palliatif (CNDR)  et membre de l’Observatoire National de la Fin de vie.

 

 

 

 

 

Frais d’inscription

Formation continue (inscription par l’employeur, avec signature d’une convention): 560 € TTC

Formation individuelle : 280 € TTC. Un acompte de 140 € est à verser à l’inscription.

 

Revenir au catalogue de formation

page | Fin de vie à domicile

Voir la page

3 jours de formation 

Dates à fixer

Sur site : à la demande

S'inscrire

Orientation

Développement de l’information et de l’autonomie du patient, amélioration de la qualité de vie du patient et prise en charge des personnes fragiles et handicapées et de leur entourage, éducation thérapeutique, développement d’une approche sur la pertinence des soins et des actes par des outils adaptés.

Acculturer à la démarche palliative et la mettre en œuvre quel que soit le lieu d’exercice.

 

Méthodes

Analyses de pratiques.

Lecture d’articles ou d’ouvrages.

 

Résumé 

  • Enrichir ses pratiques d’accompagnement de fin de vie à domicile.
  • Partager et échanger son point de vue avec des professionnels de différentes fonctions.
  • Comprendre et actualiser ses connaissances dans les domaines intéressant sa pratique quotidienne.

 

Pré-requis et recommandations

Identifier dans sa pratique des situations satisfaisantes ou insatisfaisantes concernant les soins palliatifs et l’accompagnement de fin de vie à domicile que ce soient des situations complexes par la multiplicité des symptômes, par le contexte psycho-social ou du fait de l’implication du professionnel. 

 

Public

Toute catégorie professionnelle, DPC ou non DPC.

10 à 12 participants par session.

 

Déroulement de la prochaine session

  • Etape 1 : 23 mars 2015 : 10h - 13h

½ journée présentielle : repérage des besoins en formation à partir des pratiques.

  • Etape 2 : 23 mars 2015 : 14h - 17h

½ journée présentielle ou à distance : méthodes documentaires et choix de lecture.

  • Etape 3 :

1 jour non présentiel réparti sur 2 à 3 mois. Actualisation des connaissances par un travail personnel.

Les choix de lecture sont soutenus par une documentaliste du CNDR Soin Palliatif. La compréhension et les échanges sur les sujets abordés se font par l’intermédiaire des réseaux sociaux professionnels avec une modération des formatrices du CNDR SP.

  • Etape 4 : 8 juin 2015 : 9h30 - 17h30

1 jour présentiel - Analyse des pratiques.

Les participants sont invités à s’autoévaluer et prévoir des axes d’amélioration.

 

Animation 
Evelyne Renault-Tessier, médecin de soins palliatifs.
Caroline Tête, documentaliste au CNDR SP et l’équipe de documentation du CNDR SP..

Frais d’inscription

Formation continue avec signature d’une convention : 700 € TTC par personne. 

Sur site : nous consulter.

 

Revenir au catalogue de formations

page | Formation au cœur des soins palliatifs

Voir la page

2 jours de formation

Dates à fixer

S'inscrire

Objectifs

Cette formation s’inscrit dans le cadre d’un approfondissement de la formation organisée en 2010 et 2011 sur « L’éthique clinique au cœur des soins palliatifs ». Elle s’appuie sur les expériences cliniques pour offrir des réponses personnalisées aux attentes exprimées par les professionnels ayant suivi le cursus initial.

Elle répond également aux interrogations énoncées par les participants quant à leur implication dans la création d’espaces de réflexion éthique dans leur établissement (prévus par la loi HPST) ou dans un comité déjà existant.

 

Cette session permettra aux participants de :

  • Approfondir les principaux concepts de l’éthique clinique à la fois sur le plan pratique, philosophique et médical.
  • Identifier et clarifier ce qui est (ou n’est pas) un questionnement éthique dans l’expérience de situations complexes vécues par les participants.
  • Analyser les processus décisionnels vécus par les participants depuis la première formation.
  • Repérer et accompagner l’implication du malade et de ses proches dans la dynamique d’une réflexion éthique.
  • Développer d’autres outils d’aide à la décision en fonction du contexte professionnel.
  • Enrichir la qualité de la relation de soin pour faciliter la réflexion éthique et la prise de décision.
  • Donner l’occasion à chacun de participer à la promotion d’un espace de réflexion éthique. 

 

Méthodes

Les thèmes seront abordés en fonction des attentes des participants.

Le travail aura lieu sous forme d’échanges et de réflexion à partir de l’expérience clinique de chacun.

Des mises en situation seront proposées afin d'approfondir la démarche éthique et l'animation d'un groupe de professionnels lors d'une procédure collégiale.

Des apports théoriques viendront enrichir la réflexion.

 

Public

Professionnels de santé (médecins, aides-soignants, infirmières, psychologues, médecins, etc.) ayant les années précédentes, participé à la formation "L'éthique clinique au coeur des soins palliatifs".

20 participants maximum.

 

Animation

Jacques RICOT, philosophe, membre de la SFAP et du groupe nantais d’éthique rattaché au CHU de Nantes, auteur de nombreux articles et ouvrages sur l’éthique de la fin de vie.

Martine NECTOUX, infirmière clinicienne, chargée de projet au Centre National De Ressources Soin Palliatif (CNDR) et membre de l’Observatoire National de la Fin de Vie.

 

 

 

 

 

Frais d’inscription

Formation continue (inscription par l’employeur, avec signature d’une convention) : 560 € TTC.

 

Pour revenir au catalogue de formation

page | Démarche palliative

Voir la page

page actualisée le 23/10/2020

3 jours de formation

S'inscrire

Contexte et environnement :

Les soignants travaillant au domicile ou en résidence peuvent se trouver en difficulté lorsque la maladie grave, la polypathologie ou simplement le temps qui passe font apparaître chez les patients les signes de la fin de la vie. Leurs pratiques, leurs relations, leurs habitudes se trouvent mises à mal par la multiplication et l’aggravation des symptômes physiques, psychologiques et des problèmes sociaux.

La formation proposée est un moyen d’acquérir des outils permettant de mieux appréhender le soin et l’accompagnement en fin de vie tout en assurant la continuité des soins et en préservant la relation de confiance établie avec le patient et son entourage.

Public et prérequis

Infirmiers et aides-soignants des services de soins à domicile (SSIAD, SAMSAH, HAD, EHPAD...).12 personnes maximum.

Cette formation ne présente aucun prérequis.

Objectifs

  • clarifier les notions de fin de vie, de soins palliatifs, de phase terminale;
  • identifier les ressources en soins palliatifs ; quelles structures, dans quels cas ?
  • connaître le cadre législatif relatif aux droits des malades en fin de vie (Loi Leonetti) ;
  • être capable d’évaluer la douleur et de transmettre les éléments permettant de la soulager ;
  • perfectionner ses capacités d’écoute et d’accompagnement de personnes en fin de vie ;
  • adapter les soins du corps aux situations de fin de vie.

Méthodes 

  • Les différents thèmes seront abordés en fonction des attentes des participants, des situations auxquelles ils sont confrontés, et de la priorité des problématiques.
  • A partir de leur expérience, de leurs réussites, de leurs difficultés et des questions qu’ils souhaiteront soumettre à la discussion, le travail aura lieu sous forme de réflexion et d’analyse des situations en s’appuyant sur les principes de la démarche palliative.
  • Des apports théoriques compléteront les échanges ou serviront de base à la réflexion.
  • Une attention particulière sera portée sur les problématiques de la douleur en fin de vie : des outils seront mis à disposition des participants et des mises en situation leur permettront d’appréhender la complexité du concept de « douleur globale » en soins palliatifs.
  • Les droits du malade et la notion de fin de vie seront précisés et articulés avec la pratique ; ce sera l’occasion de clarifier ce que sont les directives anticipées, la nomination d’une personne de confiance et la notion de procédure collégiale dans le cadre de limitations et/ou d’arrêts de traitements en fin de vie.
  • Troisième journée à distance permettant d’analyser l’évolution des pratiques d’accompagnement, les ressources mises en place, les perspectives d’amélioration et les questions émergentes. Certains aspects ou sujets pourront être approfondis.

Animation

  • Marielle Maubon-Oeuillet, psychologue clinicienne, formatrice à Croix-Saint-Simon Formation

 Lieu de la formation

 Croix-Saint-Simon Formation – 17 rue de la révolution – 93100 Montreuil

 Frais d’inscription

790 € TTC par personne. Possibilités de tarif de groupe.

Sur site : 1400 € / jour soit pour 3 journées de formation un total de 4200 € TTC

 

Pour revenir au catalogue de formations

page | Formation AGGIR

Voir la page

1 journée de formation

Formation uniquement réalisée en intra.

Organiser cette formation dans mon établissement

Présentation

AGGIR (Autonomie Gérontologique Groupes Iso-Ressources), référent national de l'évaluation de l'autonomie de la personne âgée, est un outil simple d'utilisation dès lors que les évaluateurs en connaissent et en respectent les principes fondamentaux.

 

Objectifs

  • Respecter les principes fondamentaux de la méthode.
  • Éviter toute interprétation erronée des résultats en tenant compte du nouveau guide de codage sur la classification en GIR (Décret n° 2008-821 du 21 août 2008).
  • Contribuer à homogénéiser l'évaluation dans le cadre de la politique nationale d'aide aux personnes âgées et de la réforme de la tarification.

 

Programme de la formation

  • Présentation conceptuelle et opérationnelle du modèle AGGIR.
  • Finalité et concepts d'AGGIR.
  • Variables du modèle et cotations.
  • Exercices pratiques sur des cas concrets.


Animation

Cadre de santé Formateur

 

Modalités

Durée du stage : une journée de 9h30 à 16h30.

Lieu : la formation peut être organisée dans les locaux de Croix Saint-Simon Formation ou en intra.
Nombre de stagiaires : 15 participants maximum.

 

Public

Tous professionnels des institutions et établissements privés et publics prenant en charge des personnes âgées.

Frais d'inscription

1400 € pour un groupe de 15 participants.

 

Revenir au catalogue de formations.

page | Accompagnement de fin de vie en institution

Voir la page

3 jours de formation :

  • 4 - 5 octobre et 2 décembre 2016

S'inscrire

Présentation

Les personnels éducatifs  et soignants intervenant au sein des différents établissements,  services ou associations qui accueillent des personnes adultes handicapées vieillissantes en institution, se trouvent confrontés à un accompagnement parfois difficile.

 

Objectifs

  • Permettre à des professionnels intervenant auprès de personnes handicapées vieillissantes en institution, d’évaluer le vieillissement normal, pathologique et précoce.
  • Partager et valoriser des actions d’accompagnement, d’écoute, d’activités et d’organisations adaptées, favorisant un accompagnement aidant auprès de ce public vieillissant à accompagner parfois jusqu’à la mort.
  • « Capitaliser » ces différents dispositifs et envisager de les valider en équipe, suivant leur pertinence.

 

Méthodes

Les différents thèmes seront abordés en fonction des attentes des participants et des situations auxquelles ils sont confrontés. A partir de leur expérience, de leurs réussites, de leurs difficultés et des questions qu’ils souhaiteront soumettre à la discussion, le travail aura lieu sous forme d’échanges et de réflexions.

Des apports théoriques compléteront les échanges ou serviront de base à la réflexion.

La 3ème journée est prévue pour permettre une présentation, une analyse des situations vécues d’accompagnement et pour approfondir certains aspects.

 

Public

Les différents professionnels du secteur médico-social adultes handicapés.

10 à 12 participants.

 

Animation 

Caroline GALLE-GAUDIN, Socio Pédagogue, Docteur en sciences de l’Education, intervenante au DU de soins palliatifs, chargée de projet au CNDR Soin Palliatif.

 

 

 

 

 

Lieu de la formation

Croix-Saint-Simon Formation – 17 rue de la révolution – 93100 Montreuil

 

Frais d’inscription

790 € TTC par personne.

Possibilité d'intervention en intra.

 

Revenir au catalogue de formations

 

page | Accompagnement des personnes vulnérables

Voir la page

2 jours de formation

Dates à déterminer

S'inscrire

Objectifs

L’objectif général est de donner aux participants des repères théoriques ainsi que la connaissance de démarches et de ressources permettant d’établir des relations aussi pertinentes que possible avec les personnes vulnérables et leurs proches, qu’ils interviennent au domicile ou sur les lieux de vie.

Du point de vue d’une éthique de l’accompagnement :

  • l’importance des gestes de confort appropriés qui minimisent les souffrances,
  • la qualité de la relation établie avec les personnes soignées et leur famille,
  • les situations de stress et d’angoisse de la personne âgée/handicapée,
  • l’agressivité et la posture d’aidant de personnes vulnérables,
  • la prise en compte des avis des personnes vulnérables et de leur proche, de leurs souhaits,
  • le travail en équipe pluridisciplinaire,
  • les modes de collaboration sous la forme d’un projet de vie,
  • la communication en équipe et la possibilité pour chaque membre de l’équipe de transmettre la vision qu’il a de son rôle, et de le concilier avec les attentes des autres professionnels pour mieux intervenir auprès des personnes soignées et de leur famille,
  • les valeurs qui soutiennent son activité.

 

Méthode

Les différents thèmes sont abordés en fonction des attentes des participants et des situations auxquelles ils sont confrontés dans leur pratique professionnelle. L’analyse des expériences et des situations vécues serviront de base à l’évaluation des pratiques et détermineront les choix de thèmes d’apprentissages. Ceux-ci seront favorisés par des travaux de groupe, des documents vidéo, des mises en situation. Des apports théoriques et des documents écrits compléteront les échanges et formaliseront la réflexion.

 

Public

Tous les professionnels intervenant à domicile ou dans les lieux de vie auprès des personnes vulnérables peuvent participer à ces journées.

 

Tarifs

Formation continue (inscription par l’employeur, avec signature d’une convention) : 560 € par personne. Possibilités de tarif de groupe.

 

Revenir au catalogue de formation .

page | Assistant de Soins en Gérontologie

Voir la page

page actualisée le 09/11/2020

20 jours de formation.

2 sessions par an :

  • de septembre à janvier
  • de février à juin

Nous contacter pour le calendrier détaillé.

S'inscrire

Contexte et environnement

Suite au Plan Alzheimer 2008/2012, une nouvelle fonction a été créée celle d’ « Assistant de Soins en Gérontologie » (ASG)  pour répondre aux besoins d’accompagnement quotidien des personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer ou apparentées et de leurs aidants.

Sur l’ensemble des personnes que nous avons formées depuis la mise en œuvre de ce dispositif en 2013, 80% des personnes en recherche d’emploi avant la formation ont trouvé un emploi à l’issue de celle-ci.

Public et Pré-requis

Cette formation s’adresse à des professionnels titulaires du diplôme d’Aides-soignants (AS) pour le secteur sanitaires et d’Aides-Médico-Psychologiques (AMP) pour le secteur social.

La copie du diplôme doit être adressée avec le bulletin d'inscription.

Objectifs

L'objectif de cette formation est, conformément au référentiel de formation des ASG, d'amener des professionnels de niveau V, déjà diplômés travaillant auprès des personnes âgées, en emploi ou non, à se spécialiser dans l'accompagnement, et particulièrement auprès de personnes présentant une maladie d'Alzheimer ou apparentée avec le projet d’intégrer une unité spécialisée d’après le plan Alzheimer comme PASA, ESA, UHR…

Il s'agit donc de revoir les fondamentaux déjà acquis au cours de leur formation initiale (connaissance de la personne, l'accompagnement dans les actes de la vie quotidienne…) mais surtout de transmettre des connaissances nouvelles leur permettant de mettre en réflexion leur pratique, en vue d’enrichir leurs compétences relatives à l’accompagnement quotidien des personnes âgées et de leurs aidants.

Méthodes

Les méthodes pédagogiques déployées doivent aider le professionnel à augmenter ses savoirs tout en faisant référence à ses savoirs de base déjà acquis.

Pour ce faire, les moyens pédagogiques mis en œuvre s’appuient sur :

  • Apports théoriques et méthodologiques
  • Études de cas concrets, travaux de groupe
  • Des mises en situation/ jeux de rôle
  • Diaporamas
  • Brainstorming

Contenus

Selon l’Arrêté du 23 juin 2010 relatif à la formation préparant à la fonction d'assistant de soins en gérontologie :

  • D.F.1 : Concourir à l’élaboration et à la mise en œuvre du projet individualisé dans le respect de la personne.
  • D.F.2 : Aider et soutenir les personnes dans les actes de la vie quotidienne en tenant compte de leurs besoins et de leur degré d’autonomie.
  • D.F.3 : Mettre en place des activités de stimulation sociale et cognitive en lien notamment avec les psychomotriciens, ergothérapeutes ou psychologues.
  • D.F.4 : Comprendre et interpréter les principaux paramètres liés à l’état de santé.
  • D.F. 5 : Réaliser des soins quotidiens en utilisant les techniques appropriées.

Dispositif d’évaluation

Des participants :

Cette formation n’est pas certifiante, seule une attestation de présence est remise aux participants.

Toutefois dans un souci d’évaluation des compétences des professionnels une étude de cas est demandée de manière écrite et exploitée sous forme d’un travail de groupe lors de la dernière session.

De même, une auto-évaluation est proposée dans le livret de formation afin que les professionnels identifient par eux-mêmes l’évolution et les changements observés sur le plan des connaissances théoriques, des pratiques professionnelles et de la sphère émotionnelle durant la formation

De la formation

Une évaluation orale sous la forme d’un tour de table est proposée le dernier jour ainsi qu’un questionnaire de satisfaction qui permet aux participants d’évaluer chaque journée de formation et intervenants .  

Notre taux de réussite sur ce dispositif est de 100% sur les 3 dernières années.

Coordination de la formation et animation

La coordination et certaines journées de formation sont assurées par :

  • Anne GRISEZ, psychomotricienne en ESA, enseignante et formatrice au sein de l’Institut Supérieur de Rééducation Psychomotrice (ISRP) et inscrite dans la recherche et le plan Alzheimer 2008/2012.
  • Delphine ROCHE, infirmière – formatrice à Croix Saint-Simon Formation – titulaire d’un master 2 en Science de l’Education, métier de l’Enseignement, de l’Education et de la Formation - option Formation de Formateur à l’Accompagnement Professionnel.

Les sessions sont animées également par des intervenants extérieurs professionnels dans le domaine de la gériatrie : psychomotricienne, animatrice, psychologue, médecin gériatre, comédien, infirmière, sophrologue et relaxologue, formatrice à l’accompagnement de fin de vie.

Modalités pratiques

La formation se déroule sur 20 journées regroupées en 10 sessions de 2 jours.

Chaque journée de formation a une durée de 7 heures (9h/17h)

Lieu de la formation en alternance :

Dans les locaux de l’ISRP, 19/25 rue Gallieni 92100 Boulogne-Billancourt

Dans les locaux de Croix-Saint-Simon Formation 17 rue de la révolution 93100 Montreuil

Nombre de participants

Les groupes sont constitutés de 8 à 18 personnes.

Frais d'inscription

Inscriptions individuelles uniquement :

Tarif B2 (consuter la grille des tarifs)

 

en partenariat avec   Logo ISRP

 

www.asgformation.com

 

Revenir au catalogue de formations.

page | Soins palliatifs en périnatalité

Voir la page

3 jours de formation

14 - 15 mars et 21 juin 2016

Présentation

La naissance d’enfants prématurissimes ou atteints de malformations graves dont le pronostic vital est en jeu, les diagnostics anténataux qui interrogent la poursuite de la grossesse jusqu’à son terme et l’accompagnement du nouveau-né dans ce temps de vie limité, posent de nombreuses questions dans les services de maternité, néonatalogie, réanimation néonatale et parfois à domicile. 

Ces problématiques sont à explorer à la fois sous l’angle clinique, mais aussi éthique et organisationnel. Il s’avère nécessaire de réfléchir dans les services concernés aux arguments pour arrêter une réanimation, limiter les thérapeutiques ou ne pas les engager, tout autant qu’à l’accompagnement à offrir au nouveau-né dans ses dernières heures de vie, à ses parents et à ses proches et aux soignants.

Ces problématiques justifient que de nombreux services de maternité, réanimation néonatale souhaitent introduire les soins palliatifs dans leurs unités par la formation du personnel, par la rédaction de protocoles et par des réflexions en équipe.

 

Objectifs

  • Se former à la démarche palliative en période périnatale. 
  • Connaître les situations relevant des soins palliatifs dans ce contexte.
  • Connaitre et analyser les principes et les visées des soins palliatifs.
  • Connaître le cadre réglementaire qui s’applique dans le domaine de la périnatalité.
  • Réfléchir à sa pratique professionnelle.
  • Apprendre à reconnaître les situations où se pose la question des soins palliatifs en périnatalité. 
  • Repérer l’utilité de l’interdisciplinarité dans ces situations. 
  • S’initier aux démarches à poser par l’équipe soignante avant, au moment et après la mort de l’enfant. 
  • Réfléchir au protocole de prise en soins de l’enfant en fin de vie et de sa famille dans l’unité de soins.

 

Méthodes et contenus

  • Cours théoriques sur les soins palliatifs (définition, démarche, historique en néonatalogie, classification des situations de soins palliatifs en période périnatale, intervention aux limites de viabilité, ressources, législation et règlementation).
  • Ateliers de discussion interactive selon les demandes des participants : situations issues du diagnostic anténatal, situations à la limite de la viabilité, soins palliatifs en salle de naissance, procédures de soins palliatifs en maternité, fin de vie en réanimation néonatale à la lumière de la loi Léonetti, procédures de soins palliatifs en unité de soin et préparation du retour à domicile avec des équipes ressources, deuil périnatal, fratrie, famille élargie, fin de vie du nouveau-né, décès, famille et rituels.
  • Analyses de pratique professionnelle : les thèmes seront en fonction des acquis en formation et des expériences professionnelles dans les unités.

 

Modalités

  • 1 journée d’apports théoriques par des professionnels cliniciens experts du domaine, pédiatre et sage-femme.
  • 1 journée consécutive en ateliers interactifs animés par un des deux experts cliniciens du domaine et une formatrice du Centre National de Ressources Soin Palliatif .
  • 1 journée à distance d’analyses de pratiques professionnelles animée par un expert clinicien du domaine et une formatrice du Centre National de Ressources Soin Palliatif.

 

Public

Cette formation s’adresse à des sages-femmes, des pédiatres néonatalogistes, des obstétriciens, des auxiliaires de puériculture ou des auxiliaires mère-enfant, des infirmières et des puéricultrices, des psychologues, des cadres de santé et toute personne concernée par la problématique des soins palliatifs en néonatologie. 

 

Intervenants

Pierre BETREMIEUX, pédiatre, spécialiste en néonatologie, CHU de Rennes.

Frédérique CHARLOT, sage-femme, Equipe Ressource de soins palliatifs pédiatriques Bretagne.

Caroline GALLE-GAUDIN, Socio-Pédagogue, chargée de projet au CNDR Soin Palliatif.

 

Frais d’inscription

790 € TTC par personne.

Possibilité d'intervention en intra.

 

Revenir au catalogue de formations 

Pages