Qui sommes-nous ?

Fondée en 1906 et reconnue d’utilité publique en 1922, la Fondation Œuvre de la Croix Saint-Simon, fidèle à l’esprit visionnaire de Marie de Miribel, sa créatrice, n’a cessé d’adapter son action en fonction des évolutions de la société et en particulier des besoins des familles.

Fondation laïque, elle déploie son action en direction des populations rendues vulnérables par l’âge, la précarité, la maladie et accompagne la famille de la naissance à la fin de la vie.

Elle tient son nom de l’emplacement de son ancien siège historique social situé rue de la Croix Saint-Simon à Paris dans le 20e arrondissement.

 

Une offre de services globale, complémentaire et diversifiée

 

Soucieuse de répondre aux besoins des tout petits comme des ainé.e.s suivant les principes de bientraitance et de laïcité, la Fondation propose des dispositifs d’accueil, d’accompagnement, de soutien, de soin ou de prise en charge médicale ou médicosociale :

 

Le pôle Santé | Un ESPIC composé d’un service d’Hospitalisation à Domicile (HAD) polyvalent, 3ème de France, intervenant sur l’Île-de-France, de la gestion du Centre National des Soins Palliatifs et de la Fin de Vie (CNSPFV), prorogé par décret le 28 janvier 2022, pour une durée de cinq ans et de deux Centres de Santé Médicaux et Dentaires (CSMD).

 

Le pôle Personnes Âgées – Personnes Handicapées | Un Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (EHPAD), quatre Centres d’Accueil de Jour (CAJ), deux Services de Soins Infirmiers À Domicile (SSIAD), un Service d’Accompagnement Médico-Social pour Adultes Handicapés (SAMSAH) et une Plateforme de Répit pour les aidant.e.s (PFR), référente pivot des PFR d’Île-de-France.

 

Le pôle Petite Enfance | Trois centres de Protection Maternelle Infantile (PMI), Un Relais d’Auxiliaires Parentales (RAP), Un accueil de jour spécifique à La Villa Vauvenargues dédié à la parentalité et à la prise en charge des jeunes mères, en lien avec les partenaires hospitaliers et sociaux de proximité et trente-deux structures d’accueil de jeunes enfants à Paris.

 

Le pôle Formation Recherche | Un Institut de Formation Paramédicale et Sociale (IFPS) préparant aux diplômes d’infirmiers, d’aide-soignant, d’auxiliaires en puériculture et d’aide éducatif et social (450 étudiants), un Institut de Formation en Soins Infirmiers (IFSI), un Institut de Formation d’Auxiliaires de Puériculture (IFAP), un Institut de Formation d’Infirmier Puériculteur (IFIP), une Ecole de Travail Social (ETS), un département de formation continue et un département de recherche en lien avec trois universités (Paris XI, Paris Centre et Paris VIII)

 

Autres activités

Partenaire fondateur et administrateur du Groupement de Coopération Sociale et Médico-Sociale (GCSMS) Maison des Ado R. Debré 
Vice-Présidente du Dispositif d’Appui à la Coordination (DAC) Paris Est de l’association Humanest M2A.
Membre fondateur du GCS Laboratoires des Centres de Santé et Hôpitaux d’Ile-de-France (LCSH)

Membres Fondateur, avec le GHDCSS, du GCS PUI

logigramme pôles fondation oeuvre de la croix saint simon

Notre histoire +

Des origines en 1906 jusqu’à nos jours, une vision toujours d’actualité :

Marie de Miribel écrivait : « le service social a pour but, en complétant l’action du médecin dont le rôle est de diagnostiquer les maladies et de les traiter, d’assister les gens dans tous les domaines par des conseils et des encouragements, et d’entreprendre toutes les démarches nécessaires ». Déjà tout était dit.

Fidèle l’engagement visionnaire de sa créatrice, la Fondation Œuvre de la Croix Saint-Simon n’a cessé depuis lors de s’adapter pour relever les défis lancés par les mutations de la société. Elle répond, chaque jour et sans discrimination, aux besoins sanitaires et médico-sociaux des personnes vulnérables, contribuant ainsi à la lutte contre les inégalités sociales.

Les grandes dates de la Fondation Oeuvre de la Croix Saint-Simon

13 mai 1906 : L’infirmière Marie de Miribel loue un logement au 9, rue de la Croix Saint-Simon pour y accueillir les plus démunis du quartier de Charonne. Cette demeure sera baptisée « la Maison de l’Union »

1907 : Ouverture d’un dispensaire pour les malades, d’un vestiaire, d’un bureau des mariages et d’un « secrétariat social »

1912 : Ouverture d’un hôpital de 12 lits et Direction de la crèche Sainte-Amélie

26 décembre 1922 : La Fondation Œuvre de la Croix Saint Simon est reconnue d’utilité publique

1926 : Ouverture du premier jardin d’enfants

6 novembre 1933 : Ouverture d’une école d’infirmières préparant au diplôme d’Etat

1941 : Ouverture de l’hôpital de la Croix Saint-Simon et d’un service de radiumthérapie

1978 : Reprise de la gestion de la maison de retraite Saint-Vincent de Paul à Stains

1986 : Ouverture d’une halte-garderie

1997 : Reprise de l’hôpital à domicile de Bagnolet et création du service Hospitalisation à Domicile

2003 : Naissance de l’association Groupe Hospitalier Diaconesses Croix Saint-Simon. Fusion des deux hôpitaux : Celui de la Fondation Diaconesses de Reuilly avec celui de la Fondation Œuvre de la Croix Saint-Simon

2003-2012 :

  • Ouverture de 14 crèches, multi-accueils, haltes-garderies et crèches d’appartement à Paris
  • La fondation devient gestionnaire de 4 structures Petite Enfance municipales sous marché public et délégation de service public

2005 : Ouverture du premier Centre d’Accueil de Jour pour malades d’Alzheimer, l’Etimoe

2008 :  Reprise des activités, crèches familiales et jardin d’enfants de l’association Enfance et Famille, par jugement du Tribunal de Grande Instance de Paris

2009 : Création du Service d’Accompagnement médico-social pour Adultes Handicapés (SAMSAH)

2011 : Installation d’un siège social et des fonctions support de la Fondation au 35 rue du Plateau, dans le 19ème arrondissement de Paris pour permettre la construction du nouvel hôpital Diaconesses Croix Saint-Simon.

2015 :

  • Refonte de l’organisation de la Fondation
  • Rénovation et extension des plus anciennes crèches St Amélie et Providence

2016 :

  • Création du Centre National des Soins Palliatifs et de la Fin de Vie. La Fondation est nommée gestionnaire du CNSPFV par décret du 5 janvier 2018. Un arrêté gouvernemental nomme présidente le docteur Véronique Fournier et vice-président le Professeur René Robert. L’arrêté nomme également un comité d’orientations stratégiques composé de 28 membres
  • Ouverture du multi-accueil Le Ballon Rouge dans le 20ème arrondissement
  • Pose de la première pierre de la Villa Vauvenargues dans le 18e arrondissement

2017 :

  • Ouverture du multi-accueil Le Grand Jardin dans le 15ème arrondissement de Paris, 69 places
  • Ouverture du multi-accueil Kirigami dans le 20ème arrondissement de Paris, 35 places disponibles

2017- 2018 : La Fondation se regroupe désormais autour de 3 pôles (Petite Enfance, Santé, PA-PH) et d’un service de Formation

2018 :

  • Reprise de la Halte-Garderie de plein air La Kalabane dans le 13e arrondissement, 27 places
  • Ouverture de la Villa Vauvenargues dans le 18e arrondissement, un multi-accueil de 85 places, une crèche familiale de 35 places, un accueil de jour et une antenne centre de santé.
  • Sortie du film « de chaque instant » de Nicolas Philibert et tourné à l’IFPS entre 2016 et 2017
  • Ouverture de la Plateforme d’accompagnement et de répit des aidants Saint Vincent de Paul (PFR)  

2019 :

  • Music care : Notre HAD a été la première en France à disposer de Music care, l’approche innovante du soin par la musique.
  • L’HAD remporte le concours SFAP-MUSIC CARE© lors du 30e congrès de la SFAP au Palais des Congrès de Paris
  • Le centre de PMI Charonne a déployé la démarche qualité et a obtenu le label Quali Paris
  • L’ouverture de deux multi accueils (Fuligule 65 places dans le 16e arrondissement et Louise Jay, 40 places dans le 06e arrondissement)
  • La mise en place des CPOM pour les structures PA-PH
  • Création d’un pôle d’Activité et de Soins Adaptés (PASA) au sein de l’EHPAD de Stains
  • Création de Synergies Soins Paris Est, alliance historique entre 5 acteurs importants du secteur médico-social et sanitaire : la Fondation Diaconesses de Reuilly, la Fondation Œuvre de la Croix Saint-Simon, la Fondation Ophtalmologique Adolphe de Rothschild, la Fondation de Rothschild, le Groupe Hospitalier Diaconesses Croix Saint-Simon
  • Ouverture du centre de prélèvement d’examens de biologie médicale au Centre de Santé Médical et Dentaire Clavel
  • Ouverture des téléconsultations au Centre de Santé Médical et Dentaire Saint-Vincent-de-Paul.
  • Ouverture d’un nouvel atelier du Relais d’Auxiliaires Parentales (RAP), au sein des locaux du RIF de la mairie du 10e arrondissement
  • Certification de l’HAD

2020 :

  • Mise en place de l’application Eveil é Moi destinée aux parents, enfants et encadrants de tous les établissements du Pôle Petite Enfance
  • Mise en place des premières inscriptions 100% numériques à l’IFPS pour les étudiant.e.s d’Ile-de-France. Premières journées entièrement numériques pour l’IFPS (les e-JPO de l’IFPS)
  • Publication de l’atlas 2020 des soins palliatifs et de la fin de vie en France par le CNSPFV. Entre enjeux et réalités de l’accompagnement de la fin de vie, quelle est la place des soins palliatifs en France ?
  • Ouverture de trois nouveaux multi-accueil : Aquarelles (14e) de 45 places, Agapanthe (18e) de 45 places et Galatée (15e) de 75 places 
  • Nouvelle intervention non médicamenteuse à l’EHPAD de Saint-Vincent-de-Paul ; l’équithérapie
  • Certification Qualiopi de l’IFPS et de Croix Saint-Simon Formation (CSSF)

2021 :

  • Webinaire de l’IFPS sur la formation en simulation, à destination des IFAS (instituts de formation aide-soignant) et IFAP (institut de formation auxiliaire de puériculture)
  • Réouverture du multi-accueil Hippocampe
  • Déploiement de la simulation en santé à l’HAD de la Fondation (formations)
Nos missions +

Née dans l’est parisien, la Fondation déploie son action en Île-de-France à travers 50 structures petite enfance, sanitaires et médico-sociaux, organisés en 3 pôles d’activités et un Institut de Formation paramédical et social :

le pôle Petite Enfance, le pôle Santé et le pôle Personnes Âgées-Personnes Handicapées.

Chaque jour, les équipes de la Fondation Œuvre de la Croix Saint-Simon agissent ensemble dans le but de :

Développer les parcours patients

Renforcer le maillage des actions sanitaires et médico-sociales

pour une approche globale de la personne

Anticiper les évolutions des besoins des populations vulnérables

par l’âge, la maladie ou la précarité

Valeurs +

La Fondation poursuit ses actions autour des quatre valeurs partagées par l’ensemble des équipes :

  • Le respect de la dignité de la personne
  • L’excellence portée par une exigence professionnelle toujours plus élevée
  • Le sens de l’écoute et du service à autrui
  • Le droit à l’accès aux soins de qualité pour tous

 

La Fondation possède un index global de 87, auprès du ministère du travail, en matière d’écart de rémunération entre les femmes et les hommes pour l'année 2022 au titre des données 2021 conformément aux dispositions de l’article D.1142-5 du code du travail. Les indicateurs sont déclinés comme suit :

Indicateur écart de rémunérations : 37
Indicateur écart de taux d'augmentation : 20
Indicateur écart de taux de promotion : 10
Indicateur retour de congés maternité : 15
Indicateur hautes rémunérations: 5

Un ancrage géographique historique dans l’est parisien +

 

La Fondation Œuvre de la Croix Saint-Simon tient son nom de la rue de la Croix Saint-Simon, dans le 20e arrondissement de Paris, où elle est née.

Depuis 1906, elle étend son action à l’ensemble de la région Île-de-France. 

La Gouvernance +

La gouvernance de la Fondation Œuvre de la Croix Saint-Simon est assurée par un Conseil d’Administration et une Direction Générale.

 

Le Conseil d’Administration valide les orientations stratégiques et la politique de développement de la Fondation.

Il exerce un contrôle de la gestion. Dans ce cadre, il reçoit, discute et approuve, s’il y a lieu, les comptes de l’exercice clos qui lui sont présentés et vote le budget de l’exercice suivant sur les propositions du bureau.

Administrateurs, Membres du Bureau

Présidente Madame Nathalie D’ASARO BIONDO

Vice-président Monsieur Jérôme BRUNEL

Trésorier Monsieur Hervé DUMESNY

Secrétaire Madame Murielle LEMOINE

Monsieur Jean-Jacques de GOURNAY

 Administrateurs

 Collège des fondateurs

Madame Nathalie D’ASARO BIONDO

Monsieur Jérôme BRUNEL

Monsieur Jean-Jacques de GOURNAY

Monsieur Dominique de MIRIBEL

Monsieur Henri de MIRIBEL

 Collège des personnalités qualifiées

Professeur Jean-Louis DUFIER

Monsieur Hervé DUMESNY

Madame Catherine HESSE

Docteur Rémi HOUDART

Madame Murielle LEMOINE

Madame Sophie LETIERCE

Monsieur Christophe TELLIER

Professeur André VACHERON

 Collège des salariés

Madame Sandra FOUCAULT, élue (statut non-cadre)

Madame Aziza AUGUSTIN, élue (statut cadre)

 Commissaire du Gouvernement

Monsieur Philippe Vignes

 

Directrice générale : Isabelle Bouvier

Directeur général adjoint : Emmanuel d'Aboville

Direction Administrative et Financière : François Lamat

Direction des Ressources Humaines : Céline Zonca

Direction du Développement : Cédric Didierlaurent

Direction des Organisation et Services Numériques : Julien Breut

Direction de la Communication et du Mécénat : Emilie Chapron

Direction Qualité, Gestion des risques, Sécurité : Céline Vérité 

Direction Pôle activités Petite Enfance : Claire Vanier 

Direction Pôle Personnes Agées/Personnes Handicapées : Florian Catel

Direction Hospitalisation à Domicile (HAD) : Nadine Haas