Plateforme d'accompagnement et de répit des aidants Saint Vincent de Paul

Situé au cœur de la ville de Stains, la Plateforme est adossée à l’Accueil de Jour (CAJ) Saint Vincent de Paul, et ouverte sur un grand parc arboré.

Elle propose plusieurs axes de répit pour soulager l'aidant de la personne atteinte d'une maladie neurodégénérative, tout en proposant à la personne malade, à l'aidant et au couple aidant-aidé diverses activités.

Sa mission est d'offrir une meilleure qualité de vie au couple aidant/aidé.

Plateforme d'accompagnement et de répit des aidants Saint Vincent de Paul

Du lundi au vendredi de 9h30 à 17h

Un espace pour l'aidant et l'aidé +

La plateforme a pour missions de : 

  • Répondre aux besoins d'informations en organisant des réunions sur des thèmes divers (nutrition, mesures juridiques, aides à domicile, une fois par mois)
  • Répondre aux besoins d'écoute, de soutien et de conseils par le biais d'entretiens individuels ou collectifs avec la psychologue.
  • Informer sur les diverses prestations de répit et proposer un accompagnement par la conseillère en économie sociale et familiale pour les démarches.
  • Offrir un temps libéré à l'aidant et un temps accompagné à la personne malade.
  • Favoriser le maintien de la vie sociale et relationnelle de la personne malade et de son aidant.
  • Contribuer à améliorer les capacités fonctionnelles, cognitives et sensorielles des personnes malades.
  • Etre l’interlocuteur privilégié des MAIA (pour ces prestations et recensement de l’offre de répit) et des médecins traitants (chargés de suivre la santé des aidants et des patients).
L'accompagnement de la personne malade +

Cet espace offre du temps à l'aidé pour lui proposer :

  • Des ateliers permettant de stimuler ses capapcités fonctionnelles, cognitives et sensorielles
  • Des activites de relaxation :
    • salle multisensorielle Snoezelen conçue pour éveiller les différents sens
    • ateliers chant (musicothérapie)
    • médiation animale

L'objectif de cette prise en charge est de maintenir ses capacités de la personne malade et de réguler ses troubles du comportement. Ce travail de stimulation sera également retrouvé dans les activités communes aidant/aidé proposées lors des sorties thérapeutiques (sortie culturelle un samedi par mois : château, parc...)                                            

L'accompagnement du proche aidant +

Les aidants trouveront, dans ce lieu chaleureux, une équipe à leur écoute pour :

  • Les soutenir psychologiquement
  • Leur proposer des temps de relaxation à travers divers ateliers (thai-chi, écriture thérapeutique)
  • Les informer sur la maladie de leur proche et les difficultés inhérentes grâce à des réunions d'informations et de formations
  • Les réorienter vers des partenaires afin de leur offrir la solution la plus adéquate
  • Leur présenter les diverses prestations de répit existantes (hébergement temporaire, accueil de jour) ainsi que les orienter vers les UCC (Unités cognitivo-Comportementales) en cas de difficultés de gestion des troubles de comportement au domicile.
  • Leur proposer des solutions d'aides financières pour répondre à leurs besoins
  • Les accompagner dans les démarches administratives   
Une équipe disponible +

Elle comprend :

  • Le chef de service neuropsychologue 
  • une psychologue
  • une assistante de service social

Ces trois professionnels se relaient afin de vous acceuillir du lundi au vendredi, de 9h30 à 17h 

Modalité d'admission +

La plateforme est ouverte à tous les aidants ayant un proche atteint d'une pathologie neurodégénérative (maladie d'Alzheimer ou maladies apparentées).

Un simple appel à la plateforme, permet d'établir le premier contact pour les prises de rendez-vous. 

 

Participation financière et aides +

Les services proposés par la plateforme sont gratuits, exceptés pour les repas thérapeutiques et les sorties (repas et transports compris) dont la participation s'élève à 10 euros par couple aidant/aidé . 

Au coeur d'un réseau +

Les membres de la plateforme travaillent en étroite collaboration avec les hôpitaux et les réseaux gériatriques de proximité, les municipalités environnantes et les professionnels libéraux.