21/09/2017 - UNE POÈTE A L’EHPAD Saint Vincent de Paul

Résidente de la Maison de retraite Saint Vincent de Paul, Antoinette Marant, 85 ans, profite du calme de la nuit pour écrire des poèmes. Auteure depuis l’âge de 27 ans, cette octogénaire partage ces écrits avec les autres résidents.

Elle se fait même un plaisir de répondre aux demandes plus précises. Elle a ainsi rédigé un joli hommage au Banquet des seniors de la ville de Stains (reproduit ci-dessous).

A l’honneur du journal de la ville 7 jours à Stains, elle s’expliquait sur ce qui la pousse à écrire constamment : « C’est une échappatoire pour moi, mais c’est aussi un moyen de dire ce que je pense et de partager.

Il n’y a rien de plus important que le partage ! » Pimpante et coquette, Antoinette est un exemple parfait de l’art et la manière de bien vieillir tout en vivant en EHPAD.

 

« Un matin de printemps, où tous les cerisiers étaient en fleurs,

Sur l'autoroute, les arbres resplendissaient de couleur,

Dans le bel autocar blanc,

Chacun de nous avait la joie au coeur,

Nous rêvions tous de voir passer un envol de goéland,

Mais nous étions loin de la mer,

La surprise qui nous attendait, était quand même les fruits de mer,

Quel régal, quel régal, nous avions tous la fringale,

Sur la table bien dressée, un repas succulent nous attendait, avec apéritif, vin blanc, vin rouge, coulaient au son des cymbales et des timbales, 

Un repas onctueux offert avec délicatesse, plein de tendresse, d'attention,

Des serveurs bien endimanchés, nous faisaient des tours de passe-passe avec passion,

Suivi d'un bel orchestre avec une grande chanteuse pleine d'émotions,

Sans se connaître les gens arrivaient vers nous pour nous féliciter,

D'être venu nous voir faire quelques pas de danses, malgré nos difficultés,

L'ambiance était au rendez-vous, nous avons eu le droit à la bise du Maire et ses adjoints,

Ainsi qu'au champagne, nous sommes repartis joyeux, contents de ce festin. »

Antoinette Marant