03/09/2018 - Portrait de Francisco Guevara, Formateur à l'IFPS IFPS

Le nouveau film de Nicolas Philibert (réalisateur du film « Être et avoir ») a été tourné à l’IFPS entre 2016 et 2017.  Le réalisateur avait depuis des années l’idée de filmer le milieu infirmier. Suite à une hospitalisation, Nicolas Philibert a pris la décision de « faire ce film en hommage aux personnels soignants, en particulier aux infirmières et infirmiers ». Le choix de tourner à l’IFPS de la Fondation s’est imposé de par sa situation géographique, sa grande mixité culturelle et sa taille humaine. 

Aujourd'hui retraçons le parcours de Francisco, formateur à l'IFPS qui a particpé au film.

- Est-ce que le film est-il bien représentatif du milieu ?

Oui, pour moi ce film illustre très bien les différentes facettes de la formation en soins infirmiers, que cela soit pour les cours théoriques, les cours de travaux pratiques (simulations procédurales),  les sessions de simulations avec des scénarios et des débriefings structurés, ainsi que la partie stage et l’accompagnement pédagogique individuel des étudiants par les formateurs.

- Est-ce que vous vous êtes trouvé naturel, à l'aise ?

Oui, j’ai trouvé que « l’apprivoisement » de la  présence de la camera s’est fait très rapidement, grâce à la relation à la fois simple et riche d’échanges qui s’est établi entre nous et avec Nicolas Philibert et sa petite équipe de tournage.

- Qu'est-ce-que cette expérience vous a apporté ?

Cette expérience  m’a conforté dans l’idée qu’il est très important de rendre plus visible et de valoriser, en particulier à travers l’outil du média vidéo, la richesse de notre travail pédagogique avec les étudiants infirmiers mais aussi avec les élèves des autres filières de formation présentes dans notre institut (filières A.S., A.P. et A.E.S.). Le film a aussi permis d’illustrer de manière concrète le travail mené dans notre institut depuis plusieurs années pour mettre à disposition de l’ensemble de nos apprenants cet nouvel outil pédagogique très enrichissant qu’est la simulation en santé.

- Focus sur la simulation en santé à l'IFPS de la Croix saint Simon :

A l’IPFS de la Croix Saint Simon, nous avons développé depuis plusieurs années cette méthode pédagogique qu’est la simulation en santé, elle vise reproduire expérimentalement des situations de soins très diverses, dans des conditions les plus proches possibles de la réalité et dans le but de permettre aux apprenants de s’entrainer sans faire courir des risques pour le patient, ni pour l’apprenant. Elle consiste à réaliser des simulations de situations de soins, selon un scenario précis, suivies d’un débriefing structurée et guidée par des formateurs formés à cette méthode pédagogique.

Dans notre institut de formation nous avons fait de cette méthode un axe fort pédagogique, visible dans le film, incluant la formation de plusieurs formateurs de l’institut à cette méthode.

Il faut aussi savoir que cette méthode pédagogique est inscrite comme un outil incontournable dans le programme de formation infirmier depuis 2014.

Actuellement nous avons pu faire bénéficier de la simulation en santé aux 4 les filières de formation de notre institut, ainsi qu’à toutes les promotions en formation.

Cet axe pédagogique nous a aussi permis de développer de nombreux partenariats avec d’autres structures de formation ou de soins : l’hôpital de Montreuil, la faculté de médecine de Sorbonne Universités , d’autres instituts de formation en soins infirmiers, entre autres.

Nous avons en particulier développé des simulations qui permettent de faire collaborer en interdisciplinarité des étudiants et des élèves issus d’autres filières de formation paramédicales mais aussi médicales. Les thèmes des simulations développes sont très variés comme en psychiatrie, en pédiatrie, sur des soins d’urgence, sur l’annonce d’un dommage lié aux soins, sur l’ergonomie ou la posture professionnelle. Bien sûr un des thèmes incontournable, qui est travaillé dans chaque simulation, est celui de l’amélioration de la communication, soit entre apprenants lors des scénarios en équipe, soit entre les apprenants et le malade. Pour ces scénarios nous utilisons des comédiens et/ou des mannequins connectés interactifs.

Auteur(e) : j.vingataramin